un véritable projet de développement durable.

L’ensemble des initiatives du projet forment de nombreuses synergies, permettant de développer durablement l’activité de l’île de Nosy Faly et d’améliorer à long terme les revenus et les conditions de vie des habitants. La réussite du projet sera complète lorsque, à l’issue du plan de développement s’étalant sur 10 ans, les habitants n’auront plus besoin d’aucune intervention extérieure pour assurer leur niveau de vie, démontrant qu’ils ont acquis la maîtrise des outils de développement qui leur ont été dédiés.

Protéger l’environnement

Avec le classement de l'île pour maintenir l'harmonie des interactions Homme/Nature

Améliorer les conditions de vie

Avec une alimentation variée et un accès à des revenus supplémentaires

Créer un système durable

Par l'apprentissage de métiers manuels, la sensibilisation à l’écologie et à l’agriculture durable

 
 

L’Association Nosy Faly envisage à long terme

  • De favoriser la préservation de l’environnement de cette zone par une politique de reboisement et de sensibilisation des habitants à la protection de la faune et de la flore.
  • De mettre en place une formation à l’apiculture et à l’élevage de reines. En effet, ces îles de l’Océan Indien font partie des rares espaces sur la planète ou les abeilles sont encore préservées du parasite du Varroa, qui déciment les colonies d’abeilles dans le monde entier. Nosy Faly pourrait ainsi développer une filière d’apiculture et d’élevage de reines destinés à l’exportation, afin de reconstituer les cheptels des apiculteurs.
  • De mettre en place des lavoirs dans chaque village et un puits commun pour améliorer l’accès à l’eau et les conditions d’hygiène.
  • De créer un dispensaire avec sensibilisation aux règles d’hygiène de vie, via la rénovation d’une ancienne école.
  • De sensibiliser les habitants sur la collecte des déchets et leur élimination, afin de prévenir le dépôt sauvage de piles et plastiques que l’on trouve en grande quantité sur l’île mais aussi pour mettre en place un système d’élimination des déchets, comprenant notamment du compostage.
  • De développer l’éco-tourisme, via l’hébergement des bénévoles dans le camp de base déjà construit.