Une école alternative intègrant les nouvelles méthodes d’enseignement préconisées par l’UNESCO

Elle prend en compte les réalités socio-économiques de l'île et est construite à partir des ressources naturelles du lieu où elle est établie.

Construire une école du développement durable

L’école d’Andemby sera reconstruite selon les principes bioclimatiques, c’est-à-dire exclusivement en matériaux naturels garantissant un confort thermique nécessaire à un apprentissage de qualité. Par ailleurs, le programme scolaire malgache y sera complété par des ateliers d’éducation à la protection de l’environnement et aux nouveaux métiers de l'île.

Ce projet s’appuie sur l’expérience de la Fondation Akuo, partenaire du projet. Participant depuis 2011 à la réalisation d’écoles durables à travers le monde, la Fondation Akuo a contribué à la première en 2008 à Bali, Indonésie, en réalisant l'électrification de celle-ci : panneaux solaires avec stockage et microstation hydraulique. Exclusivement construite à partir de bambou, tant dans ses structures que son mobilier, elle accueille 300 élèves mettant tout en œuvre pour protéger l’environnement extraordinaire dans lequel ils évoluent chaque jour. La deuxième, née en 2013 au Maroc, est une école bioclimatique de 120 élèves construite dans la région de Ouarzazate et bâtie en tirant le meilleur parti de la terre : un matériau aux qualités thermiques exceptionnelles et dont la population dispose en abondance.

La troisième école sera installée à Nosy Faly, en collaboration avec l'Association Nosy Faly.

La culture générale, les activités manuelles et le développement de soi.

Avec 1500 habitants sur la partie Nord de l'île, les écoles ne sont pas prises en charge par le gouvernement. Les enfants arrêtent généralement l’école au CM2 afin de pouvoir aider leurs parents à la pêche pour les garçons et à l'aide au domicile pour les filles. L’association Nosy Faly prend en compte cette réalité socio-économique et permet aux enfants d’apprendre, en plus du programme scolaire malgache, des métiers tels que l’agriculture raisonnée, l’élevage, le bâtiment, ou des métiers de services pour l’écotourisme, l’environnement et les éco-gestes. Le développement de soi se fait à travers des sessions de théâtre, d’expression corporelle, etc.

Permettre aux enfants d’envisager de nouvelles opportunités pour leur avenir

Un des premiers objectifs est aussi de former les enfants à la préservation de leur environnement, pour prévoir le maintien de l'équilibre prévu par l'Association Nosy Faly.

  • Un potager pédagogique sera installé au coeur de l’école et des sorties scolaires seront organisées à la ferme afin de sensibiliser les enfants à l’agriculture biologique et à une alimentation diversifiée.
  • L’école doit être rénovée selon les principes bioclimatiques, c’est à dire exclusivement en matériau naturel garantissant un confort optimal pour les élèves, à la manière des projets Greenschool et Ecole bioclimatique Maroc de la Fondation Akuo.
  • Des sanitaires seront installés et un nouveau mobilier scolaire sera réalisé par un artisan local. L’Association Nosy Faly projette aussi d’améliorer l’assiette de base des enfants en y ajoutant des légumes issus de la ferme.
  • La rémunération des enseignants devant, à terme, être assurée par les revenus de la ferme expérimentale issus des produits transformés, l’école sera autonome et préparera les enfants au développement durable des activités agricoles et écotouristiques de l’île.